Mon dernier challenge, reprendre les mathématiques

Je n'ai jamais été un génie des mathématiques. Mais je n'y étais pas allergique non plus. Je me souviens d'avoir éprouvé beaucoup de plaisir à résoudre un problème hyper intéressant lors de mon examen de maths à la fin de la 1ère année HEC ...

​Depuis début mars 2017, je me suis remis aux mathématiques. La raison: je souhaite comprendre le Machine Learning, apprentissage automatique en français. Bon, je précise qu'avant de bénéficier d'une rente invalidité, j'exerçais le métier d'informaicien. Comme mon job était aussi un hobby, j'ai eu à coeur de conserver mes compétences. Parenthèse: mais pourquoi je ne travaille pas ? Etant très fatiguable et très sensible au stress, je ne suis pas en mesure de garantir une productivité ou le respect des délais. Et là où un collègue résoudrait un problème en une demi journée, il m'en faudrait trois ...

Le Machine Learning est un domaine qyp r intéressant de l'intelligence artificielle. Il recouvre les techniques qui permettent à des systémes informatiques d'apprendre à décrire ce qui se trouve sur des photos, de comprendre la parole, de déchiffrer l'écriture manuscrite, de piloter des voitures autonomes. Le ML s'apprète à bouleverser notre société en mettant beaucoup d'employés au chômage. Je trouve donc important de comprendre le fonctionnement de cette technologie. Son étude amène en outre à se poser de nombreuses questions sur le fonctionnement de notre cerveau, sur ce qu'est l'intelligence, ... Pour aborder le Machine Learning, il faut au préalable disposer de solides bases en mathématiques.

​Mais revenons à ces dernières. Pourquoi j'en parle ici ? Parce que je constate que depuis 1 mois que je m'évertue à comprendre dans le détail les concepts et techniques que je révise - et pour certaines - découvre, j'ai très clairement le sentiment de devenir plus affûté, plus intelligent. Et cela se répercute dans d'autres domaines de ma vie, comme dans ma pratique - forcément laborieuse - du piano.

​La sclérose en plaques est une vilaine maladie qui vous détruit le cerveau et le système nerveux. Mais par ailleurs, nous savons maintenant que de nouvelles connexions se créent constamment et à tout âge entre les neurones. L'étude des mathématiques constitueeun excellent moyen de développer de nouvelles connexions et d'entraîner et raviver ses neurones.

Pour vous donner une idée, je révise le calcul infinitésimal (dérivées, dérivées partielles, intégrales), l'algèbre linéaire (vecteurs, matrices), les équations à plusieurs variables, les gradients, ... Ce qui est magnifique lorsqu'on n'a aucune contraintes de budget ou de temps, c'est qu'à chaque fois que l'on tombe sur une notioneque l'on ne maîtrise pas, on peut prendre le temps de faire une recherche sur internet et se donner les moyens d'approfondir le domaine qui nous échappe.

Commentaires